personae
personae
personae
personae
personae
personae
personae

 

personae
personae
personae personae
personae personae
personae personae
personae personae
personae personae
personae personae
personae personae
personae  
personae personae personae
personae


EMMA BOVARY

 

 

Emma Bovary
d'après Gustave Flaubert


Au fond de mon âme, cependant, j'attendais un événement. Mais, pour moi, rien n'arrivait, Dieu l'avait voulu ! J'exécrais l'injustice de Dieu. J'enviais les existences tumultueuses, les nuits masquées, les insolents plaisirs avec tous les éperduments que je ne connaissais pas et qu'ils devaient donner.
 
personae

NOTE D'INTENTION

EMMA BOVARY

Les uns, les autres me demandent une note d'intention, un dossier dans lequel j'expliquerais, analyserais, développerais, commenterais ma démarche artistique, le pourquoi du comment Emma Bovary a vu le jour.
Je n'ai rien à expliquer, à analyser, à développer, à commenter. Je n'ai jamais cherché, voulu, dans mes précédentes créations analyser ou développer quoique ce soit. J'ai toujours eu juste le désir de partager des mots, une langue, la langue d'un auteur que j'aime, qui me fait rire, pleurer, qui me fait me sentir exister, sans souci d'expliquer, d'analyser, de développer, de commenter.
Bien sûr il y a eu des parti pris de mise en scène; ils répondaient à chaque fois au désir de donner le texte à ce que je pense être au plus juste, sans aucune analyse sémantico-politico-socio-psycho- je ne sais quoi.
Bien sûr, les précédentes créations ont eu de longues et détaillées notes d'intention. L'exercice ne m'inquiète pas, je sais faire. Mais il ne m'intéresse pas. À quoi sert-il ?
Les mots à partager, rien d'autre.
Je continue avec Emma Bovary.
On me demandera pourquoi "Emma" et non pas "Madame", pourquoi un micro, pourquoi des guirlandes lumineuses, pourquoi un tapis avec lion et dromadaires, pourquoi Flaubert ?
Parce que.
Chacun saura ou pas, comprendra ou pas, quelle importance. Il y a les mots de Flaubert, et une interprète qui se donnera pour donner ces mots. En toute sincérité comme chaque fois. En toute humilité. Juste l'envie, très grande, de donner ce texte à qui voudra l'entendre. Les mots de Flaubert sont là, ils se suffisent à eux-mêmes.

Sylvie Adjedj-Reiffers. Novembre 2014

 
 
personae
 
personae
 
personae
 
personae
 
Crédit photographique : Compagnie Personae
 
REVUE DE PRESSE

 
personae

Nouvelle bande-son :
Le groupe Radiohead n'accompagne plus Emma Bovary

 
 
personae
 
 
personae
 

personae